Quand l’automate révolutionne la restauration collective

Sévèrement mise à mal par les confinements et le télétravail, la restauration collective souffrait bien avant le Covid de l’obsolescence de son modèle, en décalage total vis-à-vis des nouvelles habitudes de consommation. Si le self de Papa a vécu, une nouvelle génération d’entrepreneurs s’attaque frontalement aux majors avec une offre s’inscrivant parfaitement dans l’air du temps.

Ethique or treat ?

Le marché des confiseries de sucre et de chocolat est lui aussi traversé par les enjeux durables ou nutritionnels exprimés par les consommateurs. Les industriels se mettent au pas de ces attentes en transformant les recettes, en adaptant leur packaging ou encore la portion. Comme pour la boisson chaude, la tendance est à la « confiserie pour toutes les pauses ».

A chacun son soft

Le marché des BRSA n’en finit pas de muter. La multiplication de catégories récentes et ultradynamiques, dont les energy drinks et les boissons aromatisées aux fruits et aux plantes font partie, permet de répondre à la ventilation des besoins exprimés par les consommateurs.

La pause-café en mode distancié

Pendant le premier confinement, les gestionnaires ont dû composer avec le gel partiel ou total de leurs parcs. Si le deuxième semestre 2020 affiche des pertes moins alarmantes, toujours est-il que le fonctionnement des entreprises clientes, désertées en raison d’un télétravail quasi systématique, ne permet pas d’assurer les rotations prévisionnelles. Cependant, les technologies sans contact regorgent d’atouts pour réinventer la pause-café en mode distancié, et donc maintenir un parc actif… et attractif !

Biscuits et pâtisserie en DA : le paradoxe entre la gourmandise et la vertu

La catégorie des biscuits et pâtisserie est dominée par le plaisir et par des tendances consommateurs qui mettent au coeur de la proposition les notions de santé et de responsabilité. Face à cette polarisation, certes de moins en moins nette grâce aux efforts de tous les industriels pour réunir les deux aspects, quel est donc aujourd’hui l’assortiment gagnant en DA ?

Le Small Business, un marché dynamique mais sibyllin

En France, les entreprises de moins de 20 salariés représentent une clientèle qui consomme 2 milliards de tasses. Toutefois, les solutions professionnelles se retrouvent phagocytées par les machines domestiques qui transitent du foyer au lieu de travail. Comment les gestionnaires peuvent-ils rivaliser avec cette concurrence ?