Foodles, la restauration collective autrement

Créée en 2015, cette alternative à la cantine traditionnelle propose un service haut de gamme et innovant qui s’adresse à toutes les entreprises, à partir de 30 repas par jour. Aujourd’hui, 100 cantines Foodles sont installées en France, régalant 5 000 personnes par jour.

Deux modules constituent la machine : un pour la commande, un autre pour le stockage et la distribution.

Ma Mie Vending, une approche pertinente de la restauration automatique

C’est pendant son DUT que Corentin Ulrich, le fondateur de Ma Mie Vending, a eu l’idée de révolutionner la restauration automatique en observant et en analysant les besoins des étudiants. De fil en aiguille, le projet est devenu réalité à la Burgundy School of Business (BSB) de Dijon, avant d’essaimer en Rhône-Alpes

Deux modèles de DA sont disponibles, freestanding et armoire sur pied ou fixée au mur.

Blow Books : nourrissez aussi votre esprit

Une équipe de professionnels de la BD et de l’édition a décidé de rendre la BD à nouveau accessible au plus grand nombre. Adoptant une formule pour le moins originale, ils ont aussi décidé d’un mode de distribution peu habituel pour les livres : le distributeur automatique.

Le Snack Bar est muni des moyens de paiement modernes (CB, applications mobiles) et accepte les titres restaurant.

Picard passe en mode office

Le leader des produits surgelés s’impose dans les entreprises grâce à la DA. Le Snack Bar, sorte de corner autonome, propose une sélection variée et attractive à des prix compétitifs.

Variété et qualité nutritionnelle sont les fondements de la démarche de Fitness Eat.

Fitness Eat, la DA diététique

Toute jeune start-up montpelliéraine, Fitness Eat a opté pour la distribution automatique afin de mettre ses repas diététiques à la disposition des pratiquants des salles de fitness. Un nouveau concept mûrement réfléchi et appelé à être décliné en entreprises.